Suivez-nous

Suivez-nous

Lun – Ven 9.00 – 18.30

GO UP

Comment débuter l’escalade en falaise ?

Comment débuter l’escalade en falaise ?

Cela fait désormais quelques mois/années que vous tâtez de la prise en salle et l’envie de chatouiller du caillou monte en vous comme une envie de ……. (mettez le mot que vous voudrez ici 🤷‍♂️). Dans cet article fort bien écrit, on vous donne les 5 étapes principales pour préparer votre première sortie en falaise 😉

1. Trouver son compagnon de cordée 🤝

C’est sûrement le plus important. De façon générale, c’est essentiel de grimper avec une personne en qui on a confiance (elle aura quand même votre vie entre ses mains 🤯). Si c’est une personne qui a de l’expérience en extérieur, c’est idéal bien sûr. Mais ça peut aussi fonctionner avec une autre personne qui débute. Dans ce dernier cas, c’est d’autant plus préférable d’avoir déjà grimpé en salle avec cette personne.

Idéalement, il ne faut pas dépasser les 20kg d’écart entre les 2 compagnons de cordée. Assurer quelqu’un qui fait 30kg de plus peut être difficile et dangereux en cas de chute.

Pensez à bien communiquer lorsque vous grimpez (“Attention chute !”, “Pierre”, “Vaché”, etc…) et ne cherchez pas à impressionner l’autre personne en vous lançant dans des cotations trop élevées… 😉

2. Connaitre les manip de base pour la grimpe en falaise 🧗

Généralement, si vous faites de la voie en salle, vous devez déjà connaître les manips d’encordement (double nœud de 8) et techniques d’assurage (en moulinette et en tête). C’est la base de la base 😎

Celle que vous ne connaissez pas nécessairement si vous pratiquez dans les salles “commerciales” sera la manip de haut de voie permettant de poser une moulinette afin de redescendre et éventuellement d’assurer ensuite votre compagnon en moulinette. Révisez-là dans votre salle, il y a souvent des points d’ancrage vous permettant de la travailler. Car une fois en haut de la voie, ce sera trop tard… 

Si vous voulez réviser ces manips avant, je vous conseille la chaine Youtube Points de Chute. Très ludique, plutôt fun, et réalisée par des professionnels 🙌

Parmi les manips, il y a également la pose et le clippage des dégaines. En salle, les dégaines sont déjà posées et les lignes sont droites, donc c’est assez facile. En falaise, vous posez les dégaines et parfois les points d’ancrage ne sont pas alignés. Pour plus d’infos, n’hésitez pas à vous rendre sur cette page du site Petzl !

Il y a bien sûr d’autres manips qui peuvent vous être utiles : réchappe, rappel, …

3. Avoir le matériel nécessaire pour grimper en falaise 🪢

Sauf si vous êtes amateur de free solo (coucou Alex 👋), il faudra faire quelques emplettes avant de vous lancer en falaise. On va pas vous faire une checklist exhaustive mais pour rappel voici les éléments de base 👇

  • Corde à simple
  • Un jeu de dégaines
  • Baudrier
  • Chaussons
  • Mousquetons à vis
  • Assureur
  • Longe/Vache avec mousqueton à vis
  • Casque (à utiliser en grimpant et en assurant)

On déconseille le matos d’occasion pour tout ce qui est sécurité. Vous pouvez éventuellement l’emprunter autour de vous à des personnes de confiance. Idéalement, testez-le en amont afin de vous familiariser avec.

4. Identifier une falaise adaptée ⛰️

Cette étape est essentielle pour trouver une falaise ayant des voies dans des cotations adaptées à vos niveaux. Préférez aussi des falaises écoles qui ont un niveau d’engagement assez faible en général (points rapprochés, équipement checké régulièrement) ✅

Vous pouvez dans un premier temps vous renseigner sur internet : 

  • Climbing Away regroupe pas mal d’infos très pratiques. L’application du même nom est plutôt bien faite avec une carte interactive des sites d’escalade
  • CamptoCamp.org est un site communautaire qui recense aussi de nombreux spots de grimpe


Pensez aussi à demander conseil autour de vous s’il y a des grimpeurs dans votre entourage 👬

Puis il faudra acheter le topo qui répertorie la falaise choisie. Ça coûte généralement autour de 20€ et regroupe les spots d’un massif ou d’une région. Ça vous donnera toutes les infos importantes sur la falaise et le détail de chaque voie (photo/croquis, difficulté, etc…). Au-delà de ça, en achetant le topo vous participez en général au financement de l’équipement/entretien de la falaise. Et ça c’est l’esprit grimpe aussi !

5. Profiter & ne pas chercher la performance 😄

Non, vous ne ferez pas un 7a à votre 1ère sortie ! La grimpe en falaise est plus aléatoire et moins standardisée que celle qu’on retrouve en salle. Pareil pour les cotations qui peuvent être plus ou moins “sèches”. Donc ne visez pas directement votre niveau max, et n’ayez pas honte de partir dans un niveau bien inférieur à celui dans lequel vous grimpez en salle 😉

Prenez le temps de vous familiariser avec les sensations du rocher, travailler la sécurité, les chutes et surtout … FAITES VOUS PLAISIR !

Vous voilà prêt(e) à partir conquérir les falaises de France et d’ailleurs 💪

Si vous n’avez pas forcément de collègue avec qui grimper, ou l’envie de découvrir la pratique extérieure encadrée par un guide au top, jetez un œil à notre séjour initiation à Pen-Hir en Bretagne, vous serez pas déçu(e), c’est promis !

Leave a Reply